FAQ 07

Avant d’aborder ce sujet il est primordial de comprendre que la Tariqa n’a pas vocation à interdire ou permettre, cela est le rôle exclusif de la Loi (Chari’a), le domaine de la Tariqa est la purification intérieure et c'est dans cet objectif de purification authentique que figure dans ses conditions d'affiliations le fait de se conformer à la Chari'a. Aussi, ce que la Chari’a considère comme unanimement interdit, il doit être alors considéré comme interdit par tous disciples Tidjani et ce que la Loi considère comme unanimement permis, il doit être alors considéré permis par tous disciples Tidjani.

Maintenant pour en revenir sur la consultation des horoscopes et de la voyance en général, malheureusement certains musulmans se laissent aller à de telles croyances qui pourtant sont contraires à ce qu'Allah nous ordonne et à l’opposé de l'enseignement du Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) et c'est une marque certaine de déficience dans la pureté de notre foi. Ce genre de superstitions qui repose sur la crédulité des gens date depuis la nuit des temps et notre exemple parfait, le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) a éduqué les musulmans en les orientant vers la croyance en Allah afin de les défaire de ces superstitions qui empêchent de se parfaire dans notre confiance en Allah et notre certitude en Lui.

L’imam Nawawi, dans l’un de ses décrets juridiques (Fatawa), a dit sur ce sujet : « De nombreux hadiths sûrs abondent dans le sens de l’interdiction de cela. En effet, Safiyya bint Abi ‘Oubayd (qu'Allah l'agrée) a rapporté d’après certaines épouses du Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) que ce dernier a dit : « Quiconque fréquente un devin, l’interroge et croit à ce qu’il dit, sa prière lui est rejetée au visage durant quarante jours » (Rapporté par Mouslim)

Qabisa Ibn Al Moukhariq (qu'Allah l'agrée) a déclaré avoir entendu le Messager d’Allah (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) dire : « L'interprétation des signes (‘Iyafa), l'augure (Tiyara) et le présage (Tarqou) sont des actes de sorcellerie d'idolâtres (djibt). » (Rapporté par Abou Daoud avec une bonne chaîne).

Abou Daoud a dit : « Le terme « Tarqou » signifie : chasser, c’est-à-dire provoquer l’envol d’un oiseau et tirer bon ou mauvais augure selon que l’oiseau se dirige vers la droite ou la gauche ; s’il se dirige vers la droite cela augure du bien et s’il se dirige vers la gauche cela augure du mal ! »

Al-Djawhari a dit : « le terme « djibt » désigne à la fois l’idole, le sorcier, le devin et ce qui s’y rapporte ».

Mou'awiya Ibn Al Hakam (qu'Allah l'agrée) a dit : « J'ai dit : « Ô Messager d'Allah ! Je sors à peine de l'obscurantisme préislamique et Allah le Très-Haut nous a apporté l'Islam. Or il y a parmi nous des hommes qui s'adressent aux devins ». Il dit : « Ne fais pas comme eux ». Je dis : « Il y a parmi nous des gens qui croient à l'augure ». Il dit (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) : « C'est une simple sensation qu'ils éprouvent en eux-mêmes. Que cela ne les détourne pas de ce qu'ils avaient décidé de faire ». (Mouslim)

‘Aïsha (qu'Allah l'agrée) a dit : « Des gens ont interrogé le Messager d’Allah à propos des devins. Il a dit : « Ils ne représentent rien ». Ils dirent : « Ô Messager d’Allah ! Leurs prédictions s’avèrent parfois vraies », il répondit : « Il s’agit alors d’un mot de vérité qu’un djinn démoniaque intercepte et souffle à l’oreille de son allié et celui-ci y mélange cent mensonges » (Rapporté par Boukhari et Mouslim).

D’après Abou Hourayra (qu'Allah l'agrée), le Messager d’Allah (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) a dit : « Quiconque fréquente un devin et croit ce qu’il dit, ou a des rapports sexuels avec une femme en utilisant la voie anale, a désavoué la révélation faite à Muhammad » (rapporté par Abou Daoud).

Prédire les choses non connues entre dans la catégorie de la connaissance du Ghayb, hors seuls les prophètes (sur eux tous la paix) et les Wali sont informés par Allah de certains domaines du Ghayb. Or, la caractéristique des Wali est justement qu'ils sont entièrement soumis à leur Seigneur et qu’ils s'en remettent à Lui en tout et pour tout. Ce n’est que par leur crainte authentique et leur piété sincère envers Allah que cela leur est survenu, en effet Allah dit : « Et craignez Allah et Allah vous enseignera […] » (Sourate 02 La vache, verset 282) ceci contrairement à de soi-disant voyants qui ne se soucient guère de leurs actes et de leurs propos et qui prétendent prédire l'inconnu en faisant de cette activité leurs sources de revenus.

Seïdina Ahmed Tijani (qu'Allah sanctifie son précieux secret) fut interrogé sur la parole d’Allah qui dit : « C’est Lui qui connaît le Ghayb. Il ne dévoile le Ghayb à personne… » Et sa parole qui dit :

« La connaissance de l’Heure est auprès d’Allah… » Et la parole du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) qui dit : « Cinq ne sont connues que d’Allah… » Comment concilier ceci avec ce qui se manifeste à propos des Aouliya et Gnostiques concernant leurs dévoilements et leurs informations dans les domaines des mystères des sciences cachées (El Ghayb) se trouvant sur la Table Gardée et autres, car cela est courant dans les prodiges qui leurs sont attribués ?

Seïdina Ahmed Tijani (qu'Allah sanctifie son précieux secret) a répondu : « Sachez que la restriction concernant l’accessibilité aux mystères des sciences Divines mentionnée dans la parole d’Allah et celle du Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui), vise à exclure les sorciers, les voyants et ceux qui sont attachés à des Djinns en qui les ignorants parmi les Arabes croyaient fermement. Ainsi, ils les consultaient pour se faire décrire les mystères des sciences cachées au point qu’ils étaient entièrement gérés par eux et qu’ils ne faisaient référence qu’à leurs dires. Allah a voulu que disparaissent ces agissements et dans ce but Il a rempli le ciel de gardiens puissants et d’étoiles filantes pour que ses serviteurs puissent être regroupés dans le vrai en les détournant de ce qui est faux. Or les Aouliya proviennent du vrai et non pas de ce qui est faux, donc ils ne sont pas concernés par la restriction mentionnée dans ce verset ou d’autres semblables, cela fait partie de ce qui est énoncé dans un sens général, mais dans lequel ne sont visés que des particuliers. » Ainsi se termine ce qu’a cité Seïdina Ahmed Tijani (qu'Allah sanctifie son précieux secret). (Cf. FAQ n° 22)

Il en est de même en ce qui concerne l’étude de l’astrologie (à ne pas confondre avec l’astronomie) qui est une divination remontant à la plus haute antiquité, basée sur la position des étoiles et desquelles sont établies de soi-disantes prédictions appelées Horoscopes.

D’après Ibn 'Abbas (qu'Allah l'agrée) le Messager d'Allah (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui a tiré quelque connaissance de l'astrologie a emprunté l'une des voies de la sorcellerie. Plus il pratique l'astrologie et plus il s'apparente aux sorciers ». (Abou Daoud avec une chaîne authentique)

Le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a dit : « Ce que je crains le plus pour ma nation après mon époque, c'est l'injustice de ses chefs, la croyance aux étoiles, et le reniement du Destin Divin.» (Rapporté par Ibn ‘Asaker et authentifié par Souyouti)

Il est rapporté dans l’exégèse d’Ibn Kathir : « Il a été dit par certains parmi les pieux ancêtres : « Celui qui croit que ces étoiles servent à autre chose que les trois faits suivants il s’est alors égaré et a démenti Allah (Glorifié) :

- Pour embellir le ciel

- Pour lapider les démons

- Et pour se guider dans la nuit sur terre et en mer. » »

En effet, c’est ce que révèle la Parole d’Allah lorsqu’il dit :

- « Nous avons décoré le ciel le plus proche d'un décor : les étoiles, afin de le protéger contre tout diable rebelle. » (Sourate 37 Les rangées, versets 6 et 7)

- « Nous avons effectivement embelli le ciel le plus proche avec des lampes [des étoiles] dont Nous avons fait des projectiles pour lapider des diables. » (Sourate 67 La royauté, verset 5)

- « Et c'est Lui qui vous a assigné les étoiles, pour que, par elles, vous vous guidiez dans les ténèbres de la terre et de la mer. » (Sourate 06 Les Bestiaux, verset 97)

Il est rapporté d’après 'Imran ibn Husayn que le Messager d'Allah (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) a dit : « Ne fait pas partie de nous celui qui pratique l'augure ou le fait faire pour lui, celui qui dit la bonne aventure ou se la fait dire, ou celui qui pratique la sorcellerie ou la fait faire pour lui. » (Bazzar l’a rapporté avec une chaîne satisfaisante – (jayid))

Ainsi cher frère vous comprendrez la gravité de tels actes lorsqu'un musulman se met à consulter son horoscope, en y croyant, car il pense que dans le mouvement des étoiles se trouve inscrite l'influence de sa vie. Or les polythéistes à l'époque du Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) croyaient que la pluie ne descendait que par les mouvements de l'étoile par son apparition et sa disparition et cette croyance persistait auprès des nouveaux convertis. Le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) leur rapporta alors de la part de son Seigneur qu'Il a dit : « Ce matin il y a de mes serviteurs qui ont cru en Moi et d'autres qui n'ont pas cru. Ceux qui ont dit : « Nous avons reçu la pluie par la grâce d'Allah et Sa miséricorde » ils ont cru en Moi et n'ont pas cru aux étoiles, mais ceux qui ont dit que ce fût grâce à telle étoile ou telle étoile, ceux-là n'ont pas cru en Moi et ont cru aux étoiles. » (Rapporté par l'Imam Malek, Boukhari et Nassa-i)

Il a été rapporté par El Harith et El Khatib dans « Kiteb Noujoum » selon Abdallah ibn ‘Aouf ibn el Ahmar (qu’Allah l’agrée) : « Mousafir ibn ‘Aouf ibn el Ahmar a dit à ‘Ali ibn Abi Talib (qu’Allah l’agrée) lorsque celui-ci voulut quitter Anbar pour se rendre auprès des habitants de Nahrawan (près de Baghdad) : « Ô Emir des croyants, ne pars pas à cette heure-ci, mais pars plutôt après avoir laissé passer trois heures lors du lever du jour. » ‘Ali (qu’Allah l’agrée) lui demanda : « Et pourquoi ? » Il lui répondit : « Car si tu pars à cette heure-ci il t’arrivera à toi et tes compagnons une calamité et des maux intenses par contre si tu pars comme je te l’ai dis alors tu triompheras et tu gagneras et tu atteindras ton objectif. »

‘Ali (qu’Allah l’agrée) lui déclara : « Sache que Mohammed (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) n’a jamais eu d’astrologue à son service et nous n’en aurons pas après lui. Saurais-tu me dire ce qui se trouve dans le ventre de ma jument ci ? » Il répondit : « Si je le calcule, je le saurai. » Il lui dit : « Celui qui croit en tes prétentions il a certes démenti le Qoran, Allah –Exalté - dit : « La connaissance de l’Heure est auprès d’Allah et c’est Lui qui fait tomber la pluie salvatrice ; et Il sait ce qu’Il y a dans les matrices. Et personne ne sait ce qu’il acquerra demain, et personne ne sait dans quelle terre il mourra. Certes Allah est Omniscient et Parfaitement Connaisseur » (Sourate 31 Luqman, verset 34). Mohammed (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) ne se vantait pas détenir ce que tu prétends savoir. Tu avances que tu peux déterminer l’heure en laquelle un malheur toucherait le voyageur ? » Il répondit : « Certes »

Il lui dit : « Celui qui croit en tes propos il peut alors se passer d’Allah pour échapper à ce qui lui déplaît. Et celui qui accomplira tes directives il lui convient alors de te remettre toutes ses affaires à la place d’Allah son Seigneur puisque tu prétends pouvoir le guider vers le moment où il pourra échapper à tout mal durant son voyage. Certes celui qui croira en de tels propos nous craignons bien pour lui d’être comme celui qui a pris un égal et un rival à Allah. Ô Allah ! Il n’y de présage que ce que Tu en as prédestiné et il n’y a de bien que Ton bien, et Il n’y a point d’autre dieu que Toi. Quant à toi, sache que nous te démentons et que nous te désobéissons et nous irons bel et bien à l’heure que tu nous déconseilles. »

Ensuite il se tourna vers les gens et dit : « Ô vous les gens ! Prenez garde d’apprendre ces étoiles si ce n’est pour vous orienter dans l’obscurité de la terre et de la mer. Certes l’astrologue est tel un infidèle ; or l’infidèle est pour l’Enfer. Quant à toi, par Allah ! Si jamais j’apprends que tu lis dans les étoiles et agis en conséquence alors je t’emprisonnerai tant que je vivrai et que tu vivras et je te priverai des allocations tant que j’aurai l’autorité. »

Puis il partit au moment qu’il lui avait déconseillé, il se dirigea vers les gens de Nahrawan et les combattit victorieusement. Puis il dit : « Si nous étions partis au moment qu’il nous conseilla et que nous avions vaincu, il aurait été alors dit : « C’est parce qu’il est parti au moment conseillé par l’astrologue. » Mohammed (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) n’avait pas d’astrologue à son service et nous n’en aurons pas non plus après lui et Allah nous a ouvert les pays des rois de Perse et de Byzance et tous les autres pays. Ô vous les gens ! Placez votre confiance en Allah et fiez-vous à Lui car Il suffit face à toute autre. » »

La foi pure de l'Islam nous apprend à nous en remettre à Allah en toute chose et à nous orienter vers Lui, c'est cela croire en Allah, en Son Livre et en Son Prophète. En effet, le Messager d'Allah (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) a dit : « Ô untel ! Quand tu te mets au lit, dis : « Ô Allah, je soumets ma personne à Toi, je tourne mon visage vers Toi, je m'en remets en toute chose à Toi, et je place mon dos sous Ta protection, espérant Ta récompense et craignant Ton châtiment. On ne peut se réfugier de Toi ni être sauvé de Toi en dehors de Toi. Je crois en Ton Livre que tu as fait descendre et en Ton Prophète que tu as envoyé. » Si tu meurs cette nuit, tu mourras ainsi dans la foi conforme à la saine nature (l'Islam) et si tu te réveilles le matin, ce sera un bon réveil. »

Qu'Allah fasse de nous tous de ceux qui croient fermement en Lui et qui s'attachent exclusivement à Lui.



Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe