Priere du disciple

Seigneur, Tu m’as rendu conscient des bienfaits dont tu ne cesses de me combler depuis que Tu m’as inspiré de T’invoquer et m’en remettre à Toi pour me guider dans le droit chemin, le chemin de tes Elus que Tu as gratifiés de tous les dons, non à cause de leurs œuvres, mais uniquement par Ta faveur et ta Miséricorde et Ta faveur n’ont pas de prix, elles sont infinies. Sans elles, nous sommes perdus à jamais, avec elles nous sommes sauvés pour l’éternité. Elle sont notre seul espoir et notre soutien en tout lieu et en toute circonstance ; daigne nous les accorder toujours et disposer nos cœurs à T’invoquer et rendre grâces. Tu es le Pardonneur, le Miséricordieux, le Digne de louange vraiment.

Seigneur, tu m’as rendu conscient de ma faiblesse et de mon impuissance à chanter Tes louanges ; nul autre que Toi ne peut vraiment les chanter ; mais Ta grâce et Ta Miséricorde sont infinies ; daigne donc les recevoir par elles et les parfaire par elles. Tu es capable à tout vraiment. Gloire à Dieu, Louange à Dieu, Seigneur des Mondes, il n’y a de Dieu que Dieu, il est le plus grand.

Seigneur, Tu as daigné m’enseigner, huit mois durant, que nul autre que Toi n’a purifié le Saint Prophète de l’islam, Mouhammad, le Digne de Foi, le Véridique (B et S) : « Alam nashrah laka sadraka, vava dahnâ aneka viseraka, lazî, anekhada zahraka. »

Tu m’as enseigné que c’est Toi qui as elevé très haut sa renommée de sorte que jusqu'à l’éternité son nom soit à jamais uni au Tien, et proclamé cinq fois par jour dans le monde entier : « Va rafahnâ laka Zikrala ».

Tu m’as appris aussi que c’est Toi qui lui as accordé le don du « Kawthr ».

« Inâ ahtayenâkal Kawsara , en même temps que tu me faisais entrevoir que Tu es Dieu, l’Unique, l’Absolu, que Tu n’as pas enfanté et n’as pas été enfanté, que nul n’est en état de T’égaler. « Khoul Houwa Allâhu Ahad, Allâhu Samad, lameyalid Wa lame Youlad, Wa lam yakun lahou Koufuan Ahad. »

Puis, Seigneur, Tu m’as invité à frapper à la porte de Ton Royaume avec le grand Nom de la sourate Ikhelaç. Pendant sept mois environ, j’ai dû frapper avec Ta grâce, jusqu'à ce que Tu aies daigné m’agréer parmi Tes serviteurs vertueux. Tu m’as alors dit : « O mon cher esclave, demande pardon à Ton Seigneur, le Vivant, le Subsistant et confie ton sort à Dieu, Il est clairvoyant à l’égard de Ses esclaves ; puis invoque Dieu avec constance par Ses attributs de Majesté et prie beaucoup sur Son saint Prophète qui te conduira, par Ma grâce, jusqu’à Mon Nom Suprême ».

Telle est la « tariqah » par laquelle mon Seigneur me conduit d’étape en étape.

Gloire à Dieu, Louange à Dieu, il n’y a Dieu que Dieu, Il est le plus grand, Il est le guide vraiment, il n’y a de guide que Lui. Il guide qui Il veut dans le droit chemin ; il est le Puissant, le Sage vraiment.

Béni soit notre Seigneur Mouhammad, porte de la sainteté ! Il tire sa lumière de Dieu et tous les saints tirent leur lumière de lui. C’est par son intermédiaire que le Seigneur Très Haut entend me conduire jusqu'à Lui. Béni soit le degré ultime de la sainteté ! Il est le Seigneur des Saints ; tous les saints sont ses serviteurs parce qu’il est le serviteur parfait de Dieu ; celui par l’intermédiaire de qui le Seigneur Très Haut déverse sa grâce sur Ses Elus et sur les croyants.

Il est le premier et le dernier, le défenseur de la vérité par la vérité, le guide sur le droit chemin. Il guide par l’intermédiaire des Maitres spirituels, les Elus du Seigneur Très Haut qu’il a promis pour chaque siècle : « Dieu enverra à cette communauté, dit-il, à la tête de chaque siècle, quelqu’un qui rénovera pour elle sa religion » (Abû Dâ’ud). Seigneur, je rends grâce les faveurs par lesquelles Tu as daigné m’assigner des maitres spirituels éminents, vertueux et dignes de confiance qui me guident d’étapes en étape dans le droit chemin.

Que Dieu bénisse notre Seigneur Mouhammad d’une lumière qui nous le fasse connaitre et nous accorde les grâces qui s’attachent aux prières faites sur son Saint Prophète !

Que Dieu sanctifie le secret de notre Cheikh Ahmad Tidjani ainsi que celui de nos maitres et de tous les saints !

 

 

Prière du pécheur

Je chercher protection auprès de Dieu contre Satan le lapidé.

Seigneur ! C’est un de Tes esclaves que Tu as rendu conscient de ses péchés et de son égarement  qui, par Ta grâce et Ta miséricorde, Te demande humblement de lui pardonner toutes ses fautes.

Seigneur ! Je n’ai d’autre espoir, d’autre soutien que Ton pardon et Ta miséricorde.

Seigneur ! Je me suis fait tort à moi-même, pardonne et efficace tous mes péchés ainsi que ceux de mes père et mère et de tous les croyants. Tu es Celui qui efface les péchés, le Puissant, le Miséricordieux.

Seigneur ! Purifie-nous et guide nous dans la voie droite, la voie de ceux que Tu as comblés de Tes bienfaits, jusqu’à ce que nous soyions Tes Témoins sur cette terre. Tu es le Puissant, le Sage, le Pur et le Témoin.

Seigneur ! Bénis notre Prophète Muhammad et accorde-lui le salut ainsi qu’à sa famille et ses compagnons.

Louange à Dieu, Seigneur des mondes.