Le lazime (ou wird)

Formuler l'intention de faire le lazime (ou wird)

dire : « Aouzoubilâhi mina chaïtani rajdjîmi » (1fois)

dire la Fatiha en commençant par la Basmala comme suit :

« Bismilàhi Rahmâni Rahîmil-hamdoulilahi… enchaîner avec la fâtiha (1fois)

Istikhefàr selon la formule abrégée : « Astakhefiroulàh » (100fois)

Çalàtoul fâtihi (ou toute autre formule de çalâtoul alâ nabî) (100fois)

Subhàna rabika rabil izati ammâ yassifouna wa salamoune ala mousalîna wal hamdoulilahi rabil âlamina (1fois)

« La illâha illa Llâh » (100 fois) « Sayyedina Muhammadîne rassûloulàhi alayehi salâmoulâhi » (1fois)

« Inna làha wa malâikataoû youssaloûna ala nabîi, ya ayouhal lazîna âmanoû salloû alayhi wa salimoû taslîmâ çalla lahou ta â là alayehi wa alâ âli î wa sahbihî wa salama taslîmane. Subhana rabika rabil izati ammà yassifoû na wa salàmoune alal moursalîna wal hamdoulilàhi rabil à la mina. »

N.B : Pour le lazime uniquement, à l'exclusion du wazifa, on peut utiliser toute formule de çalatou alà nabî autre que la çalatoul fâtihi.

Il est recommandé, après tout dhikr oligatoire (lazime, wazifa, khadra), d'en formuler la consécration au Prophète Muhammad (B et S) selon la formule suivant :

« Hâzihî hadiyatoune bi fadlîlahi, wa ilayeka ya Rassoûlou làhi Khazà làhou annà sayehanà, wa sayyidanâ, wa habibanâ, wa safî anâ, wa mawelànâ, Muhammadane çalla làhou alayehi wa salama mâ houwa, enhelouhoû »

Après cette consécration on peut dire toute prière à sa convenance.

Nous donnerons en annexes quelques exemples (téléchargeables) de prières en arabe